Fandom

Scratchpad

Essai de présentation publique de ces principes directeurs

216,214pages on
this wiki
Add New Page
Discuss this page2 Share

Ad blocker interference detected!


Wikia is a free-to-use site that makes money from advertising. We have a modified experience for viewers using ad blockers

Wikia is not accessible if you’ve made further modifications. Remove the custom ad blocker rule(s) and the page will load as expected.

Projet de texte grand public pour présenter les principes directeurs "Droits de l'homme et extrême pauvreté : les droits des pauvres"

En août 2006, des experts des Nations Unies ont adopté un texte, un accord, qui veut renforcer le respect de la dignité de tout être humain, et contribuer à mettre fin à la misère. A quoi sert d’écrire un tel texte ? En quoi peut-il nous être utile ? Comment pouvons-nous aider à ce qu’il contribue à faire effectivement reculer la misère ?

Vous pouvez trouvez provisoirement ce texte des principes directeurs (A/HRC/2/2 résolution 2006/9) au format word dans les six langues ici et sur cette page Web


Le refus de la misère

A travers le monde, dans tous les pays, des femmes, des hommes, des enfants, se trouvent abandonnés, rejetés à cause de la pauvreté dans laquelle ils vivent. Pourtant, ils ne renoncent pas à bâtir la paix jour après jour, à rechercher la justice. Et d’autres personnes, qui n’ont pas connu une vie si difficile, viennent les rejoindre et marcher à leurs côtés. Les uns et les autres ont besoin que nos sociétés s’organisent autrement, qu’elles portent une attention prioritaire au plus vulnérable, au plus exclu, et qu’alors elles soient amenées à refuser la misère et l’exclusion sociale.


Des lois, cela peut aider au respect de chacun

La loi et le droit sont une aide pour cela : ils proclament une ambition, donnent certaines garanties que des moyens seront mis en œuvre pour faire en sorte que personne ne reste de côté, considéré comme inutile et parfois même nuisible. Par exemple, des lois qui disent qu’on doit faire en sorte que tous les enfants puissent apprendre. Normalement, quand il y a une loi, on peut demander publiquement son application et même la réclamer devant un tribunal.


S’entendre sur des lois pour la dignité au niveau mondial

Les lois sont différentes dans chaque pays mais depuis plus de 60 ans, avec les Nations Unies, les peuples du monde cherchent à renforcer ce qui dans leurs lois reconnaît et protège la dignité de tout être humain. C’est pour cela que les Etats du monde débattent du droit, des lois, adoptent des conventions et des traités qu’ils s’engagent à respecter, à inclure dans leurs propres lois nationales. C’est comme cela qu’ils ont adopté la déclaration universelle des droits de l’homme en 1948 ou bien la Convention des droits de l’enfant en 1989.

Avant d’adopter une convention, les Etats tâtonnent pour trouver ce sur quoi ils peuvent se mettre d’accord. Ils font des essais, cherchent des façons de dire et de faire qui peuvent convenir à tout le monde. Le Conseil des droits de l’homme est un lieu important où a lieu ce dialogue.


Le Conseil des droits de l’homme a entrepris un travail

Pour renforcer le respect de la dignité de tous les êtres humains, le Conseil a demandé à des experts officiels des droits de l’homme de réfléchir à ce que pourrait contenir des recommandations qui irait dans le sens de l’élimination de la grande pauvreté. Les experts qui venaient de différents pays du monde (France, Chili, Roumanie, Japon, Sénégal) ont parlé avec des personnes qui vivent dans la pauvreté, avec des associations contre la pauvreté, y compris ATD Quart Monde. Les experts ont aussi étudié des écrits faits auparavant, comme celui de Leandro Despouy, un autre expert des droits de l’homme, qui s’était beaucoup inspiré du Père Joseph Wrésinski et de membres d’ATD Quart Monde qui avaient partagé leur expérience d’une vie très difficile et leurs idées.

En août 2006, les cinq experts se sont mis d’accord sur un texte d’une vingtaine de pages, qui est déjà disponible dans les 6 langues officielles des Nations Unies : anglais, arabe, chinois, espagnol, français et russe. Le texte n'est pas encore facilement accessible sur Internet. Vous pouvez le trouvez pour le moment ici ou bien encore au format word ici

Il y a plusieurs points très intéressants dans ce texte :

  • une attention prioritaire au plus pauvre :
  • la reconnaissance des efforts et du courage des pauvres
  • la protection de la famille
  • le refus de la discrimination
  • le partenariat : pour mettre fin à la misère, il faut réfléchir et travailler avec les pauvres.
  • l’importance du 17 octobre

Petit guide de lecture du texte

Les Nations Unies et ses experts ont des habitudes pour présenter les choses et une manière de parler dont tout le monde n'est pas familier.

Alors quelques explications :

Une résolution et des principes directeurs en annexe : le début du texte, c’est la résolution, c’est-à-dire l’accord signé par les cinq experts, appuyés par d’autres collègues, qui dit qu’ils sont tous d’accord sur les principes directeurs qui viennent en annexe. Ce texte contient déjà des affirmations très intéressantes, qu’on ne retrouvent pas nécessairement dans la suite.

« Considérant, reconnaissant, … » : ces paragraphes font partie du préambule, qui dit un peu les raisons qui font que les experts trouvent utiles d’adopter ces principes directeurs.

« 1 - affirme…. » : ces paragraphes disent ce que les experts décident ensemble. Ils approuvent les principes directeurs, demandent au Conseil des droits de l’homme de les travailler avec les pauvres pour les adopter et ils remercient ceux qui ont participé, en particulier les pauvres (et il les encouragent dans leurs efforts)

Les principes directeurs :

Là aussi on a un préambule (« Considérant…… ») et des paragraphes numérotés de 1 à 48 (si vous avez 47, c’est juste que le 8 bis que vous avez a été ensuite renuméroté en 9, et les par suivants ont été renumérotés). Le préambule rappelle les principes fondamentaux, les accords déjà passé entre les pays qui justifient l’esprit et le contenu des principes qui suivent.

Pour aller plus loin :

On pourrait insérer ici des liens et des petits résumés portant sur :

- Historique du mandat "Extrême pauvreté et droits de l'homme" aux Nations Unies depuis 1987

- Les rapports du groupe d'experts depuis 2002 et notamment des extraits intéressants du rapport 2005

- ...

Pour dire en très court ce qu'on propose à ceux qui lisent ce texte

Les Nations Unies ont fait un pas en avant en vue d’une loi internationale (une convention) qui encouragerait tous ceux qui vivent la misère et l’exclusion à travers le monde, et obligerait les Etats à agir efficacement avec les pauvres pour mettre fin à la misère. Ce texte a été établi par des experts officiels des droits de l’homme qui ont pu s’appuyer sur l’expérience des pauvres. Déjà nous pouvons le faire connaître à des responsables politiques, associatifs, à des juristes. Dans les mois qui viennent, les Etats vont discuter de ce texte, vont voir comment le modifier pour en faire un texte commun approuvé officiellement. Nous pouvons contribuer en faisant part de nos remarques, en disant ce qui est le plus important pour nous , ce qui ne va pas , et aussi ce qui manque dans le texte.

Also on Fandom

Random wikia