FANDOM


http://francais.wiki-site.com/g/i/o/Giorgio_Belladonna_3d66.html

(seuls les liens en caractères gras sont des liens croisés, c'est-à-dire vers des pages qui parlent elles aussi du jeu de bridge)

Même si le grand public connaît mieux Omar Sharif, voire le président Eisenhower ou le général Patton, l'on peut dire que Giorgio Belladonna (7 juin 1923 - 12 mai 1995) est entré vivant dans la légende du jeu de bridge.

S'il vous arrive de vous approcher de la Bermuda Bowl (un peu l'équivalent de la Coupe Davis), il est assez fascinant de se dire que chacune des treize victoires italiennes gravées le furent avec le campionissimo.

Les années 50

Lorsqu'il intègre la Squadra Azzurra du capitaine Carl' Alberto Perroux, Giorgio Belladonna n'a pas le prestige de certains de ses partenaires tel Pietro Forquet, ni celui de l'aîné de tous : Eugenio Chiaradia, surnommé il Professor.

Pourtant, il se fait remarquer lors de ses deux premiers championnats d'Europe et c'est vite la consécration : la première Bermuda Bowl de l'histoire de l'Italie, acquise en 1957, et suivie aussitôt de deux autres.

Les années 60

Le début des années 60 voit un très léger passage à vide puisque (nul n'est prophète en son pays) la Blue Team est carrément ridiculisée aux Olympiades de Turin. En 2006, c'est également à Turin qu'auront lieu les vrais Jeux Olympiques d'hiver ; comme en 2002 à Salt Lake City (les Françaises médaille d'or), il devrait y avoir du bridge puisque, entretemps, le jeu est reconnu par le CIO, tout comme les échecs. C'est dans cette défaite à Turin que se forgent les futures grandes victoires puisque s'enchaînent Bermuda Bowl de 1961, 1962, 1963, 1965, 1966, 1967, 1969, entrecoupé par les secondes et troisièmes Olympiades (1964 à New-York... 1968 à Deauville... en plein mai-juin 68...).

Les années 70

Décennie apparemment moins faste (1972, 1973, 1974, 1975), dont Belladonna dira qu'il aura eu moins de jeu, elle se termine par trois places de deuxième. Il faut souligner que les Italiens doivent vivre en monnayant leur talent, d'abord au sein de la Lancia Team.

Malheureusement, cela impose à Belladonna des déplacements incessants qui ne favorisent guère le maintien d'un haut niveau de concentration, ni autant de temps qu'avant pour perfectionner son système d'enchère sophistiqué, bien des années avant la majeure cinquième.

Cependant, il avait tellement d'avance qu'il lui aura ensuite suffi de sortir de temps en temps de sa semi-retraite pour demeurer numéro un mondial jusqu'à sa mort, quelques mois avant une Bermuda Bowl se déroulant à Pékin.

Ad blocker interference detected!


Wikia is a free-to-use site that makes money from advertising. We have a modified experience for viewers using ad blockers

Wikia is not accessible if you’ve made further modifications. Remove the custom ad blocker rule(s) and the page will load as expected.