Fandom

Scratchpad

Histoire du maroc

216,002pages on
this wiki
Add New Page
Discuss this page0 Share

Ad blocker interference detected!


Wikia is a free-to-use site that makes money from advertising. We have a modified experience for viewers using ad blockers

Wikia is not accessible if you’ve made further modifications. Remove the custom ad blocker rule(s) and the page will load as expected.


Le Protectorat

En 1909, l'Espagne débute la conquête militaire du croissant rifain, ensuite, deux ans après, le Sultan Moulay Hafid demandera l’aide de l'armée française pour libérer Fès, cernée par des tribus belliqueuses. Suite à la pénétration française, le Sultan sera acculé à accepter un traité de protectorat signé le 30 mars 1912.Une zone d'influence sera confiée à l'Espagne. Le Sultan Moulay Hafid abdique au profit de son frère Moulay Youssef, un homme de culture qui commencera son parcours d'abord par la mise en place d’un réseau d’ écoles et collèges dont notamment ceux de Rabat (collège Moulay Youssef) et de Fès (collège Moulay Idriss). La même année connaîtra la nomination du Général Lyautey au poste de Résident général du Maroc, celui-ci ne tardera pas à désigner Rabat comme capitale et, avec l'urbaniste Léon Henri Prost, entreprendra de moderniser les villes du Royaume. En 1921, Abdelkrim El Khattabi conduira la révolte du Rif, pour s'opposer à la domination européenne.

Sa Majesté le Roi Mohammed V

Le Général Lyautey partira en 1925, et la France limitera les prérogatives du pouvoir central Chérifien en procédant de plus en plus par la gestion directe. La résistance s’organisera, formée essentiellement de jeunes élites urbaines . La seconde guerre mondiale marquera une trêve entre l'opposition nationaliste et la France. Pendant la guerre, S.M le Roi Mohamed Ben Youssef (Mohamed V), proclamé Sultan du Royaume Chérifien en 1927, et donc protecteur de tous ses sujets, défendra avec acharnement la cause des Juifs Marocains face au régime de Vichy. En 1944, sera proclamé le Manifeste de l'indépendance ; trois ans plus tard, S.M le Roi Mohamed V se prononcera à Tanger (ville internationale) en sa faveur. Durant les cinq années qui suivent, les négociations avec la France n’aboutiront à rien et, en 1952, la crise entre les autorités du protectorat et les nationalistes entraînera des mouvements insurrectionnels tandis que le Sultan sera déposé, puis exilé ainsi que toute la Famille Royale à Madagascar en 1953. Cependant, les revers en Indochine, la guerre d'Algérie déclenchée en 1954, inciteront le gouvernement français à rechercher une solution politique. Le retour d'exil du Souverain se fera en Novembre 1955 pour ouvrir le chemin de l'indépendance, reconnue en 1956 par la France, puis par l'Espagne. Dés les premières années, S.M le Roi Mohamed V entreprendra de doter le pays d'institutions démocratiques et rédigera une Constitution peu de temps avant sa mort, en 1961.

Sa Majesté le Roi Hassan II

Après la mort du Sultan Mohamed V, survenue le 26 février 1961, Moulay Hassan fut intronisé le 3 mars de la même année. Au début de son règne, le Souverain pensera tout d'abord à consolider l'indépendance et unifier le pays, ensuite prendra l'initiative de faire expatrier toutes les troupes étrangères en 1962. Marqué par des difficultés politiques et économiques, le début de ce règne connaîtra un renforcement de la centralisation des pouvoirs. En 1963, s'opposeront, dans les dunes sahariennes, les armées marocaine et algérienne. L'année 1965 verra la mise en place de la réforme agraire, ensuite le retour de la province de Sidi Ifni à la mère patrie en 1969.

Au plan international, Feu le Roi Hassan II envoya, en 1973, deux contingents militaires, l'un au Golan (Syrie), l'autre au Sinaï (Égypte) pour soutenir ces deux pays dans leur effort de défense contre l’hégémonie israélienne. Au plan interne, la Marche Verte qui aura lieu en Novembre 1975, afin de réintégrer au Royaume ses provinces sahariennes spoliées, mobilisera tout le peuple marocain derrière son Roi. Ceci signifiera la fin de l’occupation des provinces méridionales du Royaume. Feu SM le Roi Hassan II comptait parmi les grands Chefs d’Etats dans le monde. Tantôt il veillait, sur le front international, à la sauvegarde de la ville sainte d’Al Qods contre son éventuelle judaïsation, tantôt, sur le front interne, il mettait en place les instruments du développement économique et social du pays : édification de dizaines de barrages, distribution des terres aux agriculteurs démunis pour la réalisation d’une réforme agraire spécifique. Posant les jalons d’une politique industrielle nationale, il fit installer des usines et des manufactures, relia les principales villes et villages par un important réseau routier et équipa le pays de ports et d’aéroports. Concernant le secteur social, l'enseignement, la santé et l'habitat, il fit édifier des hôpitaux, des dispensaires, des écoles, des instituts et des universités. Il abaissa les tarifs des loyers du tiers pour les locataires à faible revenu. Pour asseoir les bases de la démocratie, il mit en place des conseils communaux, municipaux et ruraux, et fit élire un Parlement. Sous son règne, la carte administrative du Royaume verra plusieurs modifications tendant à créer ainsi, de nouvelles provinces et ce dans le but de rapprocher l'administration des citoyens. Il donna également ses directives pour prendre soin du monde rural. Il fit bâtir des mosquées dont la plus grande, la Mosquée Hassan II à Casablanca, est un véritable joyau de l'architecture islamique. Il institua les Conseils des Oulémas et créa l'Académie du Royaume du Maroc. A partir des années 1990, le régime évoluera vers davantage de démocratie, le contexte national et international étant pour beaucoup dans cette nouvelle approche de gouvernance. Avec le décès de S.M. le Roi Hassan II, le 23 juillet 1999, ce sera un Souverain né après l'indépendance qui dirigera désormais les destinées du Royaume, en l'occurrence, Sa Majesté le Roi Mohammed VI dont l'intronisation eut lieu le 30 juillet 1999.

Davantage de détails sur le site : http://www.mohammedv.ma

Also on Fandom

Random wikia