Fandom

Scratchpad

Jacinthe Marto

215,677pages on
this wiki
Add New Page
Discuss this page1 Share

Ad blocker interference detected!


Wikia is a free-to-use site that makes money from advertising. We have a modified experience for viewers using ad blockers

Wikia is not accessible if you’ve made further modifications. Remove the custom ad blocker rule(s) and the page will load as expected.

Jacinthe Marto est la plus jeune des visionnaires des apparitions de Notre-Dame de Fatima en 1917 avec son frère Francisco Marto et leur cousine Lúcia dos Santos.

Biographie [modifier]

La Bienheureuse Jacinthe Marto est née le 11 mars 1910 à Aljustrel au Portugal. Elle est la fille légitime de Manuel Pedro Marto et d’Olímpia de Jésus. Le 19 mars, elle reçoit le sacrement du baptême à l’église paroissiale de Fátima.


De caractère joyeux et insouciant, elle aime à danser -ce qu'elle fait avec grâce- et ce jusque dans la prison de Vila Nova de Ourém ! Très marquée par la vision de l'enfer (montré lors des apparitions de Fátima), elle s'attache spécialement à prier et à se sacrifier pour la conversion des pécheurs. Elle redit souvent la prière enseignée par Notre Dame et elle invite son frère et sa cousine à prier "pour sauver les âmes de l'enfer". Le 13 octobre 1917, un ecclésiastique lui demande de prier pour le Saint Père. Elle lui demande qui est le Saint Père, et dès lors, à chaque prière ou sacrifice, elle ajoute "…et pour le Saint Père". Après chaque chapelet, elle ajoute trois Ave pour lui. Elle aurait tant aimé le voir ! "Beaucoup de personnes viennent ici, dit-elle, mais jamais le Saint Père". À deux reprises, elle aura une vision du pape Benoît XV, priant et souffrant. (Paul VI viendra quant à lui à Fatima en 1967 pour le cinquantenaire des apparitions, et Jean Paul II quatre fois : en 1982, 1984, 199? et 2000). Elle tremble devant la perspective de la deuxième guerre mondiale "pire encore que la première" (apparition du 13 juillet 1917) qui arrivera si l'on n'écoute pas les demandes de la Vierge, et dont les horreurs lui paraissent présentes. "Tant de gens qui vont mourir. Et presque tous vont en enfer ! Beaucoup de maisons seront détruites et beaucoup de prêtres tués".

Ainsi offre-t-elle généreusement ses sacrifices: repas donnés aux brebis, puis aux pauvres – support des visiteurs qui la questionnent – mauvais traitements, moqueries – maladie et séparation des siens. Elle dit aussi: "J'aime tellement le Cœur Immaculé de Marie. C'est le Cœur de notre petite maman du Ciel !" Et elle chante sur des airs à elle: "Doux cœur de Marie, soyez mon salut ! Cœur Immaculé de Marie, convertissez les pécheurs, sauvez les âmes de l'enfer". Elle regrette de ne pouvoir communier à ces intentions. Devant partir à l'hôpital, elle fait ses dernières recommandations à Lucie, inspirées des messages de la Vierge, et elle annonce qu'elle ira dans deux hôpitaux, non pas pour guérir mais "pour souffrir davantage" et qu'elle mourra "toute seule". Elle reçoit plusieurs visites de la Sainte Vierge et meurt, en odeur de sainteté mais seule, le 20 février 1920. C'est la date qui sera choisie pour sa fête et celle d'un autre voyant, son jeune frère Fransisco.

Chronologie de sa vie [modifier]

Naissance le 11 mars 1910 à Aljustrel au Portugal. Baptème le 19 mars 1910 à l’église paroissiale de Fátima. Premières apparitions en 1915 et 1916 d'un ange. Apparitions de Notre-Dame au cours de l'année 1917 : - 13 mai 1917: "Je suis du Ciel" - 13 juin 1917: Le Cœur Immaculé de Marie - 13 juillet 1917: La vision de l’enfer - 13 août 1917: Les enfants en prison - 19 août 1917: Annonce du miracle - 13 septembre 1917: Annonce de la bénédiction du monde - 13 octobre 1917: Le miracle du soleil à Pontevedra Mort le 20 février 1920

chronologie des apparitions  [modifier]

1915./.16 Bergerette 1916 Printemps / Été / Automne : témoin des apparitions de l’Ange. 1917 Les 13 mai, juin, juillet, septembre, octobre : Apparitions de la Vierge à la Cova da Iria. Les 13, 14, 15 août : séquestrée à la prison de Vila Nova de Ourém. Le dimanche 19 août : Apparition de la Vierge aux Valinhos. Du 13 octobre au 6 août 1918, apparitions de la Vierge : à l’Ascension 1918 : dans l’église paroissiale (Comment réciter le chapelet) ; chez elle, nuitamment, à la porte de la cave ; dans la maison, au dessus d’une table (déposition du curé Ferreira, le 6 août 1918). Visions prophétiques illustrant le grand Secret : vision du Saint-Père insulté et persécuté ; vision de la guerre et du Saint-Père en prière. Autres visites de la Vierge : au lit, peu avant la mort de Francisco ; seule à la maison avant son départ pour Lisbonne ; à l’orphelinat N-D.des-Miracles de Lisbonne (où elle apprend le jour et l’heure de sa mort).

1918 Octobre : victime d’une pneumonie (grippe espagnole). Du 1er juillet au 31 août : à l’hôpital Saint-Augustin de Vila Nova de Ourém. 1919 Décembre : La Vierge lui annonce qu’elle mourra toute seule à Lisbonne. 21 janvier 1920 : départ pour l’Orphelinat N-D des-Miracles de Lisbonne. Visites de Notre-Dame. 2 février : transfert à l’hôpital de Dona Estefãnia. 10 février : subit une opération. Visite de la Vierge. 20 février : confession peu avant sa mort ; décéde à l’hôpital vers 22 h 30 dans la solitude et sans avoir pu communier. 21 février : son corps est transporté à la sacristie de l’église des Anges à Lisbonne. 24 février : son corps est enseveli à Vila Nova de Ourém dans le caveau de famille du baron de Alvaiazere, où il demeurera 15 ans.

Chronologie de la cause conjointe [modifier]

1935 12 septembre : Ouverture du cercueil. Le corps apparaît intact. Translation au cimetière de Fátima où il demeurera 15 ans. 1949 21 décembre : Ouverture du Procès infirmatif diocésain. 1951 30 août : Ouverture officielle du cercueil. Le corps est moins bien conservé qu’à l’ouverture de *1935. 1er mai : Translation des restes au transept gauche de la basilique.

1989 13 mai : Jean-Paul II la déclare Vénérable avec son frère Francisco, à Fátima. 2000 13 mai : Jean-Paul II la béatifie avec son frère Francisco, à Fátima. [modifier] Culte Sa cause a été soutenue à Aljustrel au Portugal.

Déclarée vénérable le 13 mai 1989 par Jean-Paul II Béatifiée le 9 avril 2000 par le pape Jean-Paul II Son procès de canonisation est en cours à Rome. Patronage conjoint avec son frère François : les défectuosités corporelles, captifs, les gens ridicule pour leur piété, prisonniers, personnes malades, maladie. Elle est fêtée le 20 février .et le 20 février est la date qui à été choisie pour la fête des deux petits voyants.


Sa cause a été soutenue à Aljustrel au Portugal.

Also on Fandom

Random wikia